Thèmes

environnement ville environnement rdcongo atténuation adaptation feux de brousse carte environnement cadre soi exposition soi

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Aspects économiques (2)
· Cartes anciennes (1)
· Climat et aires touristiques (2)
· Eléments du climat (3)
· Environnement (1)
· Population (1)
· Ressources naturelles (1)
· Subdivisions administratives (12)
· Territoires, Secteurs, Groupements (9)
· Villes, Sites, Paysages (5)

Rechercher
Derniers commentaires

grand merci pour ces recherches mais ça ne suffit pas car il ya des zones qui n'ont pas d'informations et soit
Par innocent makafli, le 25.10.2014

moi je pense que, pour le moment le gouvernement central doit d'abord prendre sa responsabilit comme père de
Par Bernard LITANDA, le 22.10.2014

oui, nous sommes fière d'appartenir à la province du maniema qui égorge plusieurs ressources avec une populati
Par Racin SENNGHA Rach, le 20.10.2014

kiadi ku batu bakondanga kuyindula mbanza yikatuka. malheur aux personnes qui ne penses pas à leur province d'
Par LONGISA MASALA Era, le 03.10.2014

chers compatriotes.j e suis tombé sur ce blog et je ne peux que vous encourager et vous féliciter de ce trava
Par Tshisuaka ngalula , le 22.09.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· RDC: provinces, districts et territoires
· La province de Bandundu
· Province du Katanga
· La province du Bas-Congo (Kongo central)
· La province du Nord Kivu

· La province du Kasai Oriental
· La province de l'Equateur
· La province du Maniema
· Ressources minières et énergétiques de la RDC
· La province du Kasai Occidental
· Territoire d'Idiofa (district du Kwilu, Bandundu)
· La province du Sud Kivu
· Site de la ville de Kinshasa
· Site naturel de la ville de Goma et de Nyrangongo
· Site naturel de la ville de Lubumbashi

Voir plus 

Statistiques

Date de création : 08.11.2010
Dernière mise à jour : 30.09.2014
37 articles


Les feux de brousse

Les feux de brousse

La carte représntée ci-dessus a été réalisée à partir des données de CARPE (Central African Regional Program for the Environment) date explorer  sur la période de 7 jours (du 22 au Iier mars 2009). L'indice représenté tient compte de l'intensité de l'éclairement et de sa durée. Les valeurs les plus élevées de cet indice se situent dans la partie ouest-nord de notre pays; Février étant généralement le mois où les activités agricoles consistant à préparer le sol pour uns seconde semaille, sont plus intenses dans cette partie de la RDC. Cependant les écarts avec les valeurs les plus faibles enregistrées dans le Sud-est (région plongée, durant ce mois  en pleine saison pluvieuse) restent relativement moins élevés; probablement suite à l'exploitation du charbon de bois, active pratiquement toute l'année dans le Sud-est. La culture sur brulis, le système cultural consistant à mettre du feux avant d'entreprendre la préparation du sol, serait la cause principale de la mise à feux. Il faut noter aussi les feux mis par les chasseurs (en période autorisée ou non) pour traquer le gibier. En l'absence d'un obstacle naturel, comme un cours d'eau relativement large, ces feux envahissent des superficies relativement importantes et causent des dégâts importants, aussi bien matériels qu'aux écosystèmes. Parmi les dégâts causés à ces derniers, on peut noter la dégradation des sols (exposition aux érosions, perte de fertilité, ...), perte des nombreuses niches écologiques, fortes émissions du monoxyde de carbone dans l'atmosphère, contribuant ainsi au réchauffement global. Sans prôner une révolution afin de changer radicalement nos pratiques cultureles et nos sources d'énergie, la pratique des feux hâtifs (en début de saison sèche) est généralement conseillée par les spécialistes au lieu des feux tardifs qui brûlent tout et ne perttent pas à la végétation de reprendre assez rapidement. D'autre part, rechercher quelques pistes d'innovation (un brazzéro moins consommateur de charbon avec une meilleure performance énergétique par exemple) pourrait atténuer, tant soi peu, la pression sur notre environnement. L'expérience menée à l' ISPT (Institut Supérieur Pédagogique et Technique) de Likasi dans le cadre d'un cours de Méthodologie de la recherche scientifique, a montré que notre jeunesse, même avec un minimum d'infrastructure peut se mobiliser pour ce genre d'initiative.





DERNIERS ARTICLES :
Djera, victime d'Ebola:situation géographique
L'entité de Djera est l'un de quatre secteurs du territoire de Boende, district de la Tshuapa, dans la province de l'Equateur: Bolua, Wini et Lofoy. Sa superficie est d'e
Territoire de Tshilengi, Kasai Oriental
Le territoire de Tshilengi fait partie du district qui porte le même nom dans la province du Kasai Orientale. Il est parmi les plus petits territoires (en superficie) du
RDC:atouts touristiques, infrastrucures insuffisantes
Avec plus de 2300000 Km2 et une position géographique, qui la place à cheval sur l'équateur, la RDC regorge des entités écologiques très riches en espèces flauristiques e
Territoire de Luozi (RDC, province du Bas-Congo)
Le territoire de Luozi est l'une des entitités administratives de la province du Bas-Congo (avec les territoires de Tshela et Kasangulu) quifait frontière avec le Congo-B
Territoire de Katanda, province du Kasai Oriental
Le territoire de Katanda fait partie de cinq territoires, en plus du territoire urbain de la ville de Mbuji-Mayi, qui forment le district de Tshilengi: territoires de Kab